Monter son gym à la maison… comment s’y prendre ?

12 janvier 2022 | Par Éric Chouinard, représentant pour Matrix Fitness Canada

Tout comme la population en générale, depuis l’arrivée de la pandémie il y a deux ans, l’industrie du conditionnement physique a évolué, s’est adaptée.

Avec la fermeture des gyms, les adeptes de la mise en forme se sont davantage tournés vers l’entraînement à la maison. Pour ceux et celles qui sont habitués à la diversité d’équipement et à l’encadrement des professionnels de la santé offerts dans les centres de conditionnement physique, s’organiser à la maison peut présenter certains défis. À travers les prochaines lignes, je tenterais de vous guider dans l’organisation de votre gym à la maison pour que vos séances d’entraînement soient toujours aussi diversifiées et motivantes qu’au gym !

L’espace d’entraînement

L’espace d’entraînement

Avant toute chose, il est important d’évaluer votre espace d’entraînement. La hauteur de votre plafond, l’espace disponible pour effectuer différents exercices de musculation, l’espace de rangement possible et le type de revêtement au sol sont des paramètres à bien connaître pour orienter le choix du bon équipement.

Si, par exemple, votre espace est plutôt restreint, vous opterez davantage pour des appareils cardiovasculaires moins volumineux tel qu’un rameur Matrix, un vélo d’intérieur ICR50 ou un tapis roulant pliable, comme le TF30 ou TF50. Pour la musculation, vous choisirez des accessoires d’entraînement (poids libres, TRX, ballon suisse, kettlebell) plutôt que des appareils de musculation plus massifs, qui sont de meilleures options pour les plus grands espaces (multi-station/cage fonctionnelle Connexus, etc).

Pour bien protéger votre revêtement de sol, comme un plancher de bois, de ciment ou de céramique, il est fortement recommandé d’installer un revêtement de caoutchouc sous vos appareils cardiovasculaires pour contrer l’usure par la sudation et aussi diminuer les vibrations provoquées par l’utilisation des appareils.

En bref, il est possible de s’entraîner dans n’importe quel endroit, il s’agit simplement d’optimiser l’espace en choisissant des appareils adaptés à votre réalité.

 

Identifier ses objectifs d’entraînement

Identifier ses objectifs d’entraînement

En second lieu, il est important de bien identifier vos objectifs et votre expérience d’entraînement. Votre âge, votre niveau actuel de forme physique, vos restrictions physiques, votre taux de motivation personnel et le type d’activité physique pratiqué vont certainement influencer votre choix d’appareils et d’accessoires de conditionnement physique.

Par exemple, un individu qui désire améliorer sa santé globale sans tomber dans la performance optera pour un appareil plus confortable, facile d’utilisation et offrant des commodités simples et accessibles telles que retrouvées sur un vélo allongé de type R30 ou R50, ainsi que sur un vélo droit U30-U50 ou un tapis roulant comme le modèle T30.

À l’opposé, un sportif aguerri recherchera un appareil lui permettant une grande diversité d’entraînement, une performance accrue et une plus grande possibilité de progression de ses performances. Il cherchera des appareils offrant des systèmes de résistance plus réactifs et précis comme le système ExactForce, utilisant un système de résistance magnétique à induction. Il recherchera ainsi des machines plus stables et durables.

Déterminer son niveau de motivation

Déterminer son niveau de motivation

Le facteur motivation est aussi très important. La plupart des clients dans les gyms sont à la recherche d’une motivation supplémentaire en engageant un entraîneur certifié ou en suivant des cours de groupe.

Maintenant, avec tous les outils technologiques disponibles sur le marché de l’équipement résidentiel, tels les consoles intelligentes XUR-XIR ou XER, les applications d’entraînement comme Zwift, la disponibilité de cours en groupe virtuels dans IFIT et les programmes de destinations virtuelles comme Virtual Active, il est plus facile pour les individus ayant besoin d’un petit coup de motivation additionnel de trouver l’outil qui leur convient et qui les gardera au sommet !

Cibler son budget

Cibler son budget

Enfin, il y a toujours la question du budget. Pour ce qui est des accessoires de musculation, il est plutôt facile de trouver de l’équipement à des prix raisonnables sans négliger sur la qualité.

Cependant, pour ce qui est des appareils cardiovasculaires, il est important de bien déterminer votre utilisation avant toute chose. Prenons l’exemple d’un individu qui veut se procurer un tapis roulant. Un utilisateur qui ne fera que marcher sur son tapis roulant n’aura pas nécessairement besoin que le moteur de l’appareil soit très performant, ni que le tapis soit ultra robuste. Cela diminuera ainsi les coûts sans diminuer la durabilité de l’appareil.

Toutefois, un coureur d’expérience exigera de l’appareil une performance du moteur plus élevée et une conception du tapis beaucoup plus stable et robuste. À l’achat, l’appareil coûtera un peu plus cher, mais en bout de ligne, par l’appréciation de la performance et par la durabilité de l’appareil, le client rentabilisera son investissement.

Une bonne évaluation pour le gym optimal

En conclusion, pour monter son gym à la maison, il est nécessaire de bien évaluer l’espace dans lequel vous vous entraînerez, de bien déterminer vos objectifs d’entraînement ainsi que votre budget.

Explorez également les différentes options d’encadrement virtuel et sélectionnez celle qui vous convient pour vous garder motivé.

Pour terminer, assurez-vous d’être bien conseillé par des professionnels qui pourront bien répondre à vos questions et saurons vous guider lors du choix de vos appareils et accessoires.

Bon entraînement !

À propos de l’auteur

Éric Chouinard est éducateur physique de formation et œuvre dans le monde du conditionnement physique depuis plus de 20 ans. Entraîneur d’expérience, il est maintenant représentant spécialiste pour les appareils de conditionnement Matrix Fitness Canada.